09 janvier 2006

Elle

Vos corps enlacés,

Je ne peux cesser de les imaginer,

Ces mains qui effleurent encore..

...et encore, ton corps,

M'obsèdent constamment,

Comme un vain tourment.

Je ne peux l'imaginer          t'embrasser,

Je ne peux l'imaginer          te caresser

Je ne peux t'imaginer          la désirer

Je ne peux t'imaginer          t'abandonner

Aux feux de ses baisers....

Comme une obsession,

                                           Son parfum qui t'envoûte

Comme une trahison,

                                           Ses lèvres que tu caresses

Comme un abandon,

                                           Sa peau que tu goûtes

Comme une addiction,

                                           Son corps qui t'oppresse...

            lit_corps

Posté par BroKen Inside à 16:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Elle

Nouveau commentaire